Présentation

 

LE CENTRE DE CONTROLE DE VEHICULES AUTOMOBILES (CCVA)

                           Contrôler – vérifier – Sécuriser

 

Le centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) a été créé par Kiti N°86-136/CNR/PRES/MTC du 30 avril 1986 sous la forme d’un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC).

Il a été transformé en Société d’Etat par le Décret N°99-371/PRES/PM/MTT/MCIA/MEF
du 25 octobre 1999 avec un capital social de 426.220.000 FCFA.

Le 01 janvier 2011,  l’Etat Burkinabé  consacre la privatisation du CCVA par la cession partielle du capital à Burkina Contrôle SA.

Le CCVA est une société prestataire de service doté d’une autonomie financière. Son siège social est sis à Ouagarinter, 01 BP 3837 Ouagadougou. Il dispose d’une antenne régionale à Bobo-Dioulasso, de quatre (06) stations secondaires installées respectivement à Tenkodogo, Koudougou, Ouahigouya, Kaya, Gaoua et Fada.

L’objet social du Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) est l’assainissement du parc automobile national et l’amélioration de la sécurité routière. Ses missions sont les suivantes :

  • L’exécution des visites techniques prévues par les dispositions du décret N°73-308/PM/MTC portant réglementation de l’usage des voies routières ouvertes à la circulation publique et son texte d’application, le Raabo N°86-60/CNR/MTC/DTR portant instauration de la visite technique obligatoire pour les véhicules automobiles au Burkina Faso.
  • La réalisation de toutes actions se rapportant directement ou indirectement à cette activité, notamment l’expertise automobile, industrielle et incendie, le diagnostic automobile, la formation des garagistes et le jaugeage des camions citernes, etc. Les activités du centre ont débuté en Décembre 1986.